Histoires circulaires

Histoire circulaire n°3 "Mes habits dans de beaux draps"

Histoire circulaire n°3 "Mes habits dans de beaux draps"

Article écrit en collaboration avec GreenKit Les tissus ça dure, donc on les garde longtemps non? FAUX. Malheureusement, le gaspillage textile est important, tout comme son cousin le gaspillage alimentaire, qui lui est plus connu. La filière du textile, avec l'apparition de la fast-fashion, en est en grande partie responsable. En France, chaque année l'équivalent du poids d'une à deux Tour Eiffel d'habits sont détruits, selon le ministère de la Transition écologique et solidaire. En parallèle, seulement un quart de nos habits sont recyclés. Tristes Bilans. Mais plutôt que de montrer du doigt les coupables, nous aimerions vous présenter des solutions...

Plus →


Histoire circulaire n°2 : "Quand le noyau de pruneau est bon pour la peau!"

circular cosmetics les candides

Histoire circulaire n°2 : "Quand le noyau de pruneau est bon pour la peau!"

Les pruneaux d'Agen, vous connaissez? Il s'en produit en France environ 40 000 tonnes par an! Pas de mauvaises blagues, vous le savez, le pruneau est bon pour le transit. Oui mais pas que! D'après le musée du pruneau, ce petit fruit ovoïde est aussi riche en potassium, magnésium et est un excellent anti-oxydant! Promis cet article n'est pas un cours de biochimie déguisé. Si tout est bon dans le ... pruneau, qu'en est-il du noyau? Manal et Olivia, les fondatrices de Les Candides, se posent beaucoup de questions comme "Pourquoi y a-t-il autant d'ingrédients dans nos cosmétiques", "Comment assurer...

Plus →


Histoire circulaire n°1 : "je porte des verres de vue autour du cou"

Histoire circulaire n°1 : "je porte des verres de vue autour du cou"

Depuis les années 50, les verres optiques sont dit “verres organiques” et ne sont plus, pour la plupart, fabriqués en polymère ce qui les rend non recyclables. Mauvaise nouvelle. Car les verres correctifs, déjà présents sur les montures, sont les seuls sous-produits de la restauration de nos lunettes anciennes. Pendant près d’un an, nous avons répétés à nos opticiens partenaires de garder dans un coin les anciens verres, en attendant. Pleins de bonne volonté, ils nous rappelaient sans cesse que ces verres là n’étaient pas recyclables. “Nous savons bien” leur répondait-on, “mais nous trouverons un moyen”. On voulait s’assurer que...

Plus →

Language
English
Open drop down